Projet en cours : Accueil des réfugiés syriens

À cause de la guerre, les enfants de la famille Al Zhouri ont perdu 5 années d’école. Rabiaa ne pensait jamais voir ses trois enfants finir leur école secondaire. Elle dit que son cœur a fait un bond quand elle a vu son fils ainé, Majd, dans sa toge à sa cérémonie de remise de diplômes, seulement un an et demi après leur arrivé à Antigonish. (Antigonish, NE)